Comment j’ai fait oublier le fromage “Tartare” à mes enfants

Ceux qui me connaissent savent que je suis une fondue de fromage (Ouais, fondue comme le fromage justement !! Hahaha ! … Bah quoi ?).

En cas de fringale, entre les gâteaux, les bonbecs ou le bout de frometon, mon choix était vite fait ! Et comme les chiens ne font pas des chats, mes enfants sont un peu dans le même moule (moule, fromage, fromage, moule… Nan, toujours pas ? Bon…).

Mais comme tu le sais, je végétalise de plus en plus mon alimentation donc, ces derniers mois, j’ai supprimé petit à petit cette tentation du diable de mon réfrigérateur… Je sais bien qu’il existe des fromages vegans qui, paraît-il, sont excellents mais il faut hypothéquer sa maison pour se les faire envoyer de Paris alors bon, je vais attendre un peu… Ou je me lancerai peut-être bientôt dans la fabrication de mes p’tits frometons VG, mais une chose à la fois…

Bref, toujours est-il que si ma restriction fromagère est passée inaperçue pour la plupart des fromages classiques, le fromage “Tartare”, cette cochonnerie délicieusement industrielle, c’était dur dur pour les enfants… Du coup, je continuais à en acheter tout en luttant contre moi-même pour ne pas aller me jeter dessus avec un bout de baguette fraîche et croustillante.

Et après avoir goûté quelques tartinades végétales à base de soja (disponibles dans les rayons bio) et jeté les pots tellement c’était mauvais, j’avais laissé la question de côté…

Jusqu’au jour où, j’ai découvert que faire des fromages à tartiner végétaliens, c’est pas aussi compliqué que je le pensais ! Bah oui, moi qui m’imaginais un truc de foufou, en fait il te faut 2 ingrédients de base :

  • De la noix de cajou non salée
  • De l’eau

Noix de cajou à tremper

Voici la recette pour cette base et tu vas voir qu’elle est d’une simplicité enfantine !

D’abord, tu fais tremper 100g de noix de cajou dans de l’eau pendant 2h à 8h (plus c’est long, plus c’est bon). Mets une bonne dose d’eau car tes noix de cajou vont gonfler.

Après ce trempage, égoutte tes noix et rince les bien.

A l’aide de ton mixeur à tout faire (le meilleur ami du VG en herbe), mixe tes noix de cajou et ajoute un peu d’eau au fur et à mesure jusqu’à l’obtention de la texture désirée.

Voilà, la base de ton fromage végétal à tartiner est prête, tu peux maintenant y ajouter ce qui te fait envie !

Ça t’en bouche un coin là ? Ouais, je sais, ça m’a fait la même chose la 1ère fois…

Maintenant que tu sais comment créer la base de ton fromage végétalien à tartiner, je vais te donner ma recette pour le “Tartare” végétal maison.

A ta base, tu ajoutes :

  • Quelques pincées de sel de Guérande (selon tes goûts)
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre (attention, ça décoiffe, si tu n’es pas un grand fada d’ail comme nous, 1/2 cuillère suffira)
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette (moi j’en garde au congélateur, je ne m’embête pas)
  • Et c’est tout…

Tu mixes, tu goûtes, tu ajustes si besoin d’ajouter un peu de l’un ou l’autre des ingrédients pour être PERFECT. Tu mets le tout dans un joli pot à confiture que tu mets au frais.

Tartare végétal maison

Et là, c’est le moment pour toi de gratter ton mixeur pour manger tout ce qui y reste à la cuillère ! Et même que t’appelles pas les enfants pour le faire parce que c’est rien que pour toi !!

Tu pourras conserver ce petit délice une bonne semaine mais, sincèrement, tu ne vas certainement pas le garder aussi longtemps…

Evidemment, tu peux aussi l’utiliser en cuisine, dans une soupe, des pâtes, un gratin, une poêlée de légumes ou que sais-je encore, toutes les folies sont permises !

Tu peux aussi te servir de la même base pour faire d’autres fromages. Mon 2ème préféré : moins d’eau pour une texture plus compacte, du gros sel, de l’ail en poudre et de la levure maltée (pour le goût fromager). Emietté avec une fourchette au dessus de l’assiette, c’est un délice sur les pâtes bolo végétales.

Depuis que j’ai trouvé cette recette, non seulement mes enfants en mangent avec plaisir mais, en plus, ils ne me réclament plus leur fameux “Tartare” !

Et quel plaisir quand, il y a quelques jours, ma petite dernière de 7 ans me dit “Maman, ton Tartare il est trop bon ! Il est pas vraiment pareil mais je l’aime autant et, en plus, je préfère comment il est fabriqué !”.

Après ça, j’étais sur mon petit nuage, tellement fière de notre chemin en famille…

Maintenant que tu as la recette, y’a plus qu’à ! Teste et viens nous donner tes impressions en commentaire !

14 thoughts on “Comment j’ai fait oublier le fromage “Tartare” à mes enfants

  1. Bonjour Jessica,
    Apprenti Rawmager ? J’ai tellement envie de tester ta recette !
    Si tu pouvais tester d’autres créations (comme essayer de faire un fromage de chèvre avec des noix de cajou), je suis partant !
    Sinon, ça ne coûte pas si cher que ça les rawmages à Paris, si ? (heureusement que j’investis dans l’immobilier moi 🙂 )

  2. Ooooh miam 🙂 Bon mon seul vrai problème est que je n’ai pas de mixeur correct, je galère avec l’ancien Babycook de mes filles ^^ Va falloir que je m’y mette car ta recette me donne trop faim !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *